Scroll to top

Comment positionner son bureau au travail ?


ADP Group - 14 juin 2021 - 0 comments

Un salarié passe en moyenne 7 à 8 heures par jour voir plus dans son espace de travail. Un bureau mal rangé ou mal positionné entraînera des conséquences sur la productivité, mais aussi sur la santé du travailleur. Bien aménager son coin bureau permet de gagner en efficacité et en confort. De nombreuses solutions existent pour disposer d’un coin agréable. En effet, la lumière, la position, l’ergonomie, les couleurs ou les accessoires sont des éléments positifs qui améliorent les conditions de travail. Positionnement bureau comment le faire au travail ?

L’agencement du bureau

La situation du bureau est un élément primordial dans l’aménagement d’un lieu de travail. La lumière, la position, la superficie sont des critères à prendre en compte lorsqu’on établit son bureau coin.

Un bureau exposé à la lumière

La luminosité est un point primordial pour travailler dans de bonnes conditions, elle contribue notamment à un sommeil réparateur et à l’entretien de la mémoire. Ce sont des facteurs nécessaires pour produire un travail efficace. Une luminosité intense peut entraîner une fatigue visuelle. Il est donc recommandé d’éviter de se positionner derrière une fenêtre pour éviter les reflets qui peuvent éblouir l’écran d’ordinateur. En cas d’un excédent de luminosité, il est conseillé d’utiliser des stores ou des films anti-UV. A contrario, si la clarté est faible dans le bureau, il est primordial d’installer plusieurs points de lumière dans la pièce à l’aide de lampes. La meilleure manière est de varier entre une lumière blanche et une lumière douce.

Une position en fonction de sa mobilité

Il est nécessaire de positionner son coin bureau en fonction de sa mobilité. Un aménagement doit être bien pensé afin d’avoir tout à portée de main. Si le travailleur se déplace régulièrement pour aller chercher des documents à l’imprimante par exemple, il aura besoin d’avoir un accès rapide à cette dernière. C’est pareil s’il doit avoir accès à des archives ou à des dossiers régulièrement. Il faut donc opter pour des rangements modulables. De plus, si le poste nécessite une forte concentration ou si le salarié doit passer des appels fréquemment, il est préférable de choisir un espace privatif afin de ne pas nuire au reste de l’équipe.

Choisir de travailler debout ou assis

Aujourd’hui, les conditions de travail évoluent et il est possible de rester debout ou assis à son poste. Ainsi, depuis quelques années, le plan de travail assis-debout a fait son apparition dans le milieu professionnel. C’est un espace qui permet d’alterner entre une position assise ou debout. Grâce à cette alternative, il est possible d’éliminer une grande partie des effets négatifs de la position assise. Ce type de bureau permet de lutter contre les douleurs dorsales, l’obésité et les postures néfastes. Sur le marché, il est possible de trouver tout type de support comme des meubles ajustables ou des structures à élévation manuelle ou électronique.

Avoir une surface optimale

La norme Afnor conseille une superficie de 10 m² pour un environnement clos et pour une personne. Pour définir sa surface, il est nécessaire de prendre en compte son activité. En effet, en fonction du métier, l’espace peut être plus petit ou plus grand. Par exemple, pour une profession administrative, il est conseillé d’avoir un bureau unique et quelques rangements dans une surface de 5 m². En revanche, pour un avocat qui a besoin de beaucoup de rangements pour classer ses documents et pour les avoir à proximité, il aura besoin d’un espace de minimum 8 m². Pour des activités de graphiste ou de dessinateur, il est recommandé d’avoir une surface d’au minimum 10 m² et de choisir deux plateaux de bureaux.

Adopter une bonne posture

Il n’est pas toujours évident de choisir la bonne posture devant son bureau espace. Quelques astuces sont à privilégier pour éviter les maux de dos et autres troubles musculo-squelettiques.

Positionner son écran correctement

Dans le cadre de certaines professions, les professionnels sont amenés à passer l’ensemble de leur journée sur un ordinateur portable ou fixe. Pour cela, il est conseillé d’adopter une distance idéale entre l’écran et le travailleur. Pour déterminer cet écart, il suffit de tendre son bras pour positionner son écran. Il est préconisé d’adopter une distance oeil écran entre 50 et 70 cm. Plus l’écran est grand, plus l’intervalle doit être grand. Ce dernier doit être situé face au travailleur. Pour éviter la fatigue oculaire, il est recommandé de choisir des lunettes anti-lumières bleues. Ces dernières prouvent leur efficacité sur le sommeil et les performances professionnelles pour le travail écran.

Régler sa chaise de bureau

La chaise bureau est l’un des éléments les plus importants dans l’aménagement poste. C’est l’une des premières causes du mal de dos. Dans le cas où le travailleur ne dispose pas d’une table travail debout, il doit avoir un siège ergonomique et agréable. Afin d’éviter toutes mauvaises postures, il est suggéré de choisir ou de demander à son employeur un fauteuil adapté à ses besoins et qui offre une position idéale. Il existe plusieurs modèles comme : la chaise standard, le ballon ou la chaise repose genoux.

Mettre en place un poste ergonomique

Pour s’assurer d’adopter une posture satisfaisante, il faut aménager coin bureau de manière ergonomique. Face à une mauvaise posture, des douleurs au poignet ou au cou peuvent intervenir. Ainsi, il est recommandé d’aménager un espace travail bureau en adoptant les solutions suivantes. Tout d’abord, si le salarié adopte une posture debout ou assise, il faut toujours qu’il puisse garder ses pieds plat sol, ce qui permettra au poids du corps d’être bien réparti. Certaines personnes ont les pieds qui touchent à peine le sol. Dans ce cas, il est conseillé d’utiliser un repose-pied. Ensuite, il est primordial de bien placer ses bras. C’est-à-dire que les avant-bras doivent être parallèles au sol et former un angle de 90 degrés avec les coudes. Quant aux poignets, ils doivent être positionnés à plat sur la surface du bureau. Pour terminer, il faut garder le dos droit et s’appuyer contre le dossier de la chaise afin d’éviter d’être attiré par l’écran de l’ordinateur.

Disposer d’accessoires informatiques

Pour faciliter le travail ecran, il existe des accessoires informatiques qui permettent d’éviter les désagréments comme les engourdissements ou les fourmillements. Il est suggéré de placer son clavier à une distance de 15 cm du rebord du poste. Dans le but, que les mains puissent se déplacer facilement et non les doigts. Aujourd’hui, il existe aussi des claviers ergonomiques qui apportent une posture de frappe plus naturelle. On retrouve également, des souris et des tapis ergonomiques qui permettent de pallier l’inconfort. Les souris verticales sont parfaites, car elles disposent d’une forme, d’un poids et d’une position qui réduisent les douleurs du canal carpien.

Ranger son bureau

Avoir un mobilier adéquat ainsi qu’un espace de bureau et un ordinateur rangés contribuent à la performance et au bon équilibre mental.

Le rangement pour faciliter l’accessibilité aux documents

Dans un premier temps, il s’agit de faire du tri, de jeter, de donner ou de recycler les équipements qui ne sont plus nécessaires. Aménager bureau demande d’utiliser des espaces de rangement pour classer tout ce qui ne sert pas au quotidien. Il faut garder l’essentiel à portée de main. Il existe de nombreux matériels pour favoriser l’amenagement poste de travail comme les classeurs, les bannettes, les trieurs ou les organiseurs, etc. Au fil du temps, il est nécessaire de trier régulièrement ses documents. Il est aussi suggéré d’avoir près de soi une poubelle ou un destructeur de documents. Cela permet de jeter rapidement un papier.

Un mobilier en fonction de ses besoins

Les meubles sont conçus par des professionnels de l’aménagement qui prennent en compte les besoins des travailleurs pour concevoir des mobiliers ergonomiques. Il existe une large gamme de meubles. Tout d’abord, il y a les bureaux simples qui sont composés d’un plateau et de 4 pieds. La dimension varie de 120 à 180 cm. Ensuite, les plans de travail complets, c’est-à-dire qu’ils disposent d’un plateau et de rangements intégrés en dessous et au-dessus. En revanche, ce sont des dispositifs qui permettent de moins s’étendre. D’autre part, on trouve les meubles bureaux qui peuvent se camoufler dans n’importe quelle pièce. Ils sont parfaits pour un secrétaire. Ils permettent de cacher le désordre. Puis, il y a les bureaux d’angle qui permettent d’optimiser l’exploitation de l’espace disponible. Néanmoins, ce type de mobilier est imposant à cause de sa taille.

Nettoyer son ordinateur

Il ne suffit pas de ranger son coin bureau ou d’aménager espace pour travailler dans le confort. Il est aussi nécessaire de nettoyer son ordinateur. Cela consiste à supprimer tous les fichiers doublons ou caduc. Ces éléments encombrent le disque dur du système. Il est préconisé de ranger ses dossiers en les classant par thème, par date ou par importance. L’objectif est d’avoir un bureau quasiment vide. Il en est de même pour les courriels. Au moins une fois par semaine, pensez à trier et organisez votre boîte. Supprimez toutes les e-pub qui ne sont pas intéressantes et désabonnez-vous si besoin. Ensuite, videz régulièrement la corbeille de l’ordinateur et de votre adresse mail pour disposer de plus d’espace de stockage. Pour terminer, sauvegardez fréquemment vos données sur une clé USB ou sur un disque dur.

Mini-guide: Quelles règles pour utiliser autrement vos espaces de travail ?

ebook guide espaces travail autrement 1

S’inspirer de la méthode Feng shui

Cet art millénaire chinois permet d’harmoniser le poste travail grâce à certains principes feng shui.

Les bienfaits du Feng Shui

Les feng shui conseils demandent de créer sérénité et productivité au sein d’un bureau pièce. En effet, il permet de diminuer le stress et les tensions grâce à des énergies vitales. Il permet aussi de renforcer la santé mentale, d’augmenter la concentration et de développer la créativité. Il a également pour objectif de favoriser les relations humaines entre les collègues de travail. Le Feng Shui permet aux travailleurs d’acquérir un état d’esprit positif et de la confiance en soi. Il n’est pas abordé comme une science, mais face à de nombreux constats, on observe qu’il améliore le bien-être du corps et de l’esprit. C’est donc une méthode qui peut s’avérer intéressante pour les personnes qui souhaitent aménager espace travail.

Un espace rangé et une orientation adaptée

Le maitre Feng Shui recommande de supprimer le superflu afin de garder le nécessaire. Un plan travail surchargé impacte l’esprit de façon négative. Ainsi, une table travail mal rangée encombre les capacités du salarié. Il ne peut donc plus gérer ses priorités et n’est donc plus productif. Un bureau Feng Shui implique un nettoyage régulier et un tri permanent. Concernant, l’orientation du bureau, il doit être disposé d’une certaine manière. C’est-à-dire qu’il doit se situer à la « place du pouvoir » ce qui signifie qu’il doit être à l’entrée d’une pièce ou dos à un mur. Si l’espace travail est placé dos à une porte ou à une fenêtre, cela peut rendre l’individu vulnérable face à des agressions. Il sera toujours inquiet dès qu’il sentira quelqu’un venir dans son dos. De plus, il est recommandé d’avoir un emplacement qui est éloigné de l’entrée et qui dispose d’un espace suffisant pour privilégier les opportunités.

L’importance des couleurs

Les couleurs ont également un rôle important dans la méthode Feng Shui. En effet, il s’avère qu’elles influencent les humeurs et les comportements. Ainsi, il est préférable d’exploiter des tons neutres et clairs pour créer un climat favorable au bien-être et à la réflexion. L’art millénaire classifie les couleurs selon un langage particulier :

  • le jaune entraîne l’optimisme et encourage la créativité,
  • le bleu apporte la fiabilité,
  • le blanc booste l’esprit, mais fatigue le corps,
  • le vert traduit la profusion, la croissance et la force.

Il est donc recommandé de prendre note de ces couleurs quand il s’agit d’aménager son coin bureau salon. En revanche, les couleurs vives ne sont pas recommandées, car elles perturbent le corps et l’esprit.

Personnaliser son espace avec des objets et des plantes

Dernière illustration du principe, le fait d’aménager poste travail avec des plantes et des objets qui apportent un certain calme. Elles doivent occuper une place centrale dans l’élaboration d’un décor travail bureau. Plusieurs études ont démontré l’efficacité des plantes vertes sur la productivité. Elles sont notamment reconnues pour atténuer les maux de tête et les maux de gorge. Elles aident également à diminuer la fatigue et encouragent la concentration ainsi que la créativité. Les objets sont aussi importants dans la notion de Feng Shui. Il est conseillé d’apporter des éléments de décoration inspirants et appréciés pour créer un espace bureau motivant et propice à la productivité.

Articles similaires

Flex Office : Le Guide

Comment aménager les bureaux, prévenir les risques sanitaires et garantir la sécurité de vos collaborateurs ?

Recréer le tissu social de l’entreprise

Perte d’identité! La spirale infernale ?

Retrouver une performance collective

Quelles règles pour utiliser autrement vos espaces de travail ?

Quels bureaux pour quels usages ?

Vos bureaux ne sont pas sécurisés

Comment aménager les espaces de travail, prévenir les risques sanitaires et garantir la sécurité de vos collaborateurs ?

Comment aménager les espaces de réunion, prévenir les risques sanitaires et garantir la sécurité de vos collaborateurs ?

Comment aménager les espaces communs, prévenir les risques sanitaires et garantir la sécurité de vos collaborateurs ?

Comment aménager les bureaux, prévenir les risques sanitaires et garantir la sécurité de vos collaborateurs ?

Comment aménager l’accueil-attente, prévenir les risques sanitaires et garantir la sécurité de vos collaborateurs ?

X
Nouveauté : Un concept de mobilier modulable pour réorganiser facilement vos espaces inoccupés !